Gao : Prise de contact du Commandant de la Zone de Défense N°1 avec la troupe

Gao :  Prise de contact du Commandant de la Zone de Défense N°1 avec la troupe

Le Commandant de la Zone de Défense N°1, le Colonel Ibrahim SAMASSA était le mardi 14 novembre 2023, à Gao où il a pris contact avec les différentes unités des Forces de Sécurité de son secteur. Il s'agissait respectivement de la Région de Gendarmerie de Gao, de la 7ème Région de la Garde Nationale, de la protection Civile, de la Garde Pénitentiaire, des Eaux et Forêts, de la Douane et de la Police Régionale de Gao.

L'objectif de ces rencontres avec ces différentes corporations du Secteur 1 de l'Opération « Maliko » était de s'imprégner des conditions de vie et de travail des Forces de Sécurité locales et de les présenter sa vision de commandement.

Le Chef Secteur N°1 a également saisi l'occasion pour leur transmettre le message d'encouragement des plus hautes autorités du pays. Partout où il est passé, l'unité, la cohésion, la discipline ont été les messages forts.

Le Commandant du Secteur N°1 de l'Opération « Maliko », le Colonel Ibrahim SAMASSA a noté que le commandement est une continuité. Et de signaler qu'il était venu donner ses directives de commandement aux hommes. Le Colonel Ibrahim SAMASSA dit avoir trouvé sur place des hommes engagés et prêts à combattre.

Selon lui, malgré les difficultés du terrain, ses éléments se sacrifient jour et nuit pour sécuriser les populations et leurs biens. Le Chef Secteur 1 de l'Opération « Maliko », le Colonel Ibrahim SAMASSA a exhorté les FAMa à plus de cohésion pour relever le défi. Avant de les inviter à renforcer la culture de la discipline dans les rangs.

Il a également invité ses hommes à se méfier des réseaux sociaux dans les opérations. Le Colonel SAMASSA dira que les vos d'armes de guerre et l'usage de la drogue ne seront pas impunis. « Les FAMa n'ont d'autre mandant que la sécurisation de la population civile sur toute l'étendue du territoire » a-t-il soutenu. A en croire le Commandant du Secteur 1, l'espoir est désormais permis, car les FAMa contrôlent toute l'étendue du territoire. Et de souligner que l'Armée malienne travaille en toute autonomie sur le terrain.

ADJ Alou Kola TRAORE


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again